Borne de Recharge

Quels avantages d’installer sa propre borne de recharge ?

Fin 2019, 7,2 millions de voitures électriques et hybrides rechargeables ont été en circulation dans le monde contre à peine 17 000 en 2017 d’après l’Agence Internationale de l’Énergie. Ces statistiques prouvent que l’électromobilité connaît un essor fulgurant ces dernières années. Pour que ce développement reste constant, il est impératif d’assurer le confort d’usage de ces véhicules zéro émission. C’est pourquoi les utilisateurs sont incités à installer des bornes de recharge à leur domicile afin qu’ils puissent récupérer l’énergie de leur batterie sans contrainte.

Ne plus être tributaire de la recharge en extérieur

Il existe de nombreuses solutions de recharge dédiées aux conducteurs de voitures électriques. À l’origine, les prises domestiques ont été les plus plébiscitées, car elles étaient faciles à utiliser et surtout très économiques. Toutefois, elles sont devenues de moins en moins compatibles avec les nouvelles générations d’autos électrifiées qui ont commencé à privilégier des batteries à très forte capacité pour augmenter l’autonomie. Il fallait jusqu’à 30 heures pour les recharger sur une prise classique. En alternative, le fabricant Legrand a imaginé la prise renforcée qui délivre une puissance de 3,2 kW contre 2,8 kW seulement pour une prise normale. Cette solution assure une recharge plus sécurisée et réduit légèrement le délai du branchement. Toutefois, elle continue d’être inadaptée aux voitures à haute performance, d’où la vulgarisation des bornes de recharge appelées aussi Wallbox. Libérant différents niveaux de puissance de 3,7 kW, 7,4 kW, 11 kW et 22 kW en courant alternatif, elles peuvent être installées dans une maison individuelle ou une copropriété pour disposer d’une solution de recharge à portée de main. La Wallbox domestique sonne comme une véritable révolution, à l’heure où 90% des électromobilistes rechargent chez eux. Ces derniers n’ont plus besoin d’être dépendants des bornes publiques extérieures pour pouvoir utiliser leur auto à watts.

Faire des économies avec une borne domestique

L’usage des bornes publiques n’engendre pas uniquement une certaine dépendance. Cela entraîne aussi des dépenses plus importantes pour le conducteur. En effet, passer par ces solutions extérieures implique de disposer d’un budget plus ou moins conséquent et un simple comparatif suffit pour en attester. À la maison où l’électricité est facturée au kWh, un conducteur qui souhaite recharger sa Peugeot e-208 de 20 à 80% ne dépense que 5,08 € en heures pleines. Ce tarif baisse à 3,71 euros en heures creuses et peut même atteindre 3,08 euros en souscrivant à un abonnement en heures « super creuses ». En revanche, en passant par une borne ultrarapide du réseau Ionity dont le prix est de 0,79 euro par minute, un branchement de 30 minutes coûtera jusqu’à 25 euros. Au sein du réseau local eborn muni de bornes de 22 kW AC, un électromobiliste devra payer 7,26 euros pour 2h30 de recharge à raison de 0,264 euro/kWh. Quant au réseau local LaRecharge également doté de Wallbox AC de 22 kW, une recharge nocturne est tarifée à 3,30 euros contre 8,25 euros dans la journée.

Bénéficier de plus de sécurité

Les bornes de recharge ont été imaginées dans leur moindre détail pour assurer la sécurité des utilisateurs ainsi que des équipements. Les prises domestiques ou renforcées présentent des risques élevés liés aux surtensions et aux surchauffes. Les bornes de recharge limitent la venue de ces phénomènes grâce à une conception finement pensée. Elles s’équipent d’obturateur pour une protection complémentaire qui préserve des manipulations malencontreuses. De plus, certains modèles sont nantis d’un dispositif de détection de fuite de courant qui évite les risques d’électrocution. La majorité des bornes vendues sur le marché sont également assorties d’indices de protection IP55 et IK08 résistant aux fortes pluies ainsi qu’aux chocs.

Avoir le choix entre une multitude de modèles de bornes

S’il y a une dizaine d’années, les bornes de recharge étaient un marché de niche où seuls quelques fabricants avaient des propositions fiables et efficaces, ce produit s’est désormais démocratisé. Il est possible de bénéficier d’un très large choix de modèles proposés par d’innombrables marques comme Keba, Hager, Schneider, Legrand ou Circontrol. À part les marques, on peut disposer d’une variété de puissance allant de 3,7 kW à 22 kW en courant alternatif. Les bornes n’étrennent pas toutes les mêmes technologies et fonctionnalités avancées. Chez Hager par exemple, les unités de recharge sont associées à un module de gestion de charge dynamique triphasée permettant une meilleure répartition de la puissance en fonction de l’installation électrique disponible. Les restrictions d’accès différencient aussi un équipement d’un autre. Il existe des Wallbox munies d’un lecteur de badges RFID pour donner l’accès exclusivement aux utilisateurs autorisés tandis que d’autres sont dotées de la fonction Plug & Play pour pouvoir recharger rien qu’en branchant le véhicule.

Une plus-value lors de la revente immobilière

De nombreux pays comme la Suède, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la France envisagent l’interdiction de la vente de véhicules légers thermiques neufs entre 2035 et 2040. Ces nouvelles mesures vont contribuer à la forte croissance des voitures électriques d’ici quelques années. Les bornes de recharge deviendront alors un produit indispensable pour de nombreux ménages. Faire installer cet équipement permet de valoriser le prix d’une maison en cas de revente. Il s’agit d’un atout considérable à ne surtout pas négliger. L’argument phare serait de spécifier aux potentiels acquéreurs qu’ils n’ont plus besoin d’envisager l’installation d’une borne et d’engager de lourds travaux s’ils utilisent une voiture électrique.

Bénéficier d’un accompagnement complet dans l’installation

La mise en place d’une borne de recharge domestique n’est pas forcément une démarche aisée. Ceux qui n’y connaissent rien doivent absolument faire appel aux services d’un technicien IRVE pour les accompagner dans le projet. Ce professionnel identifie les besoins de son client puis lui propose diverses solutions en accord avec ses exigences et son budget. Il prend en charge la fourniture de l’équipement et s’occupe de la pose de l’infrastructure. L’électricien offre également son expertise dans l’obtention de certaines subventions gouvernementales comme la prime ADVENIR, le crédit d’impôt de 300 euros ou la baisse de TVA. Il se charge de rédiger le dossier de demande afin que son client soit éligible à ces aides étatiques.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire