Voiture Electrique

Tesla Model Y : comment négocier le meilleur prix ?

Après le Model X, le Model S et le Model 3, Tesla complète sa gamme avec l’arrivée du Model Y. Ce nouveau SUV familial devrait pouvoir séduire un large public notamment en raison de ses prix plus contenus par rapport au Model X. De plus, il est possible pour les futurs acquéreurs de faire baisser légèrement les coûts en usant de quelques méthodes simples, mais efficaces.

Tesla Model Y : un autre SUV de la maison américaine en phase de devenir un best-seller

Tesla a commencé à commercialiser réellement sa première voiture en 2012 et en 2021, elle a déjà atteint le million de véhicules vendus. Le lancement du Model Y devrait probablement contribuer à augmenter davantage les ventes. Ce nouveau SUV 100% électrique se veut meilleur que la Model 3 qui s’impose pourtant comme la berline électrique la plus prisée en Europe. Avec son Model Y, le constructeur américain s’attaque à un marché très porteur à savoir celui des SUV compacts. Il affiche une longueur de 4775 mm, une largeur de 1850 mm ainsi qu’une hauteur de 1600 mm. En face, la Model Y fait 4694 mm de long, 1849 mm de large et 1443 mm de haut. Les deux véhicules arborent le même empattement qui est de 2875 mm.

L’intérieur s’inspire largement de la Model 3 allant du volant, à la planche de bord en passant par la console centrale, l’écran ou encore le système d’infodivertissement. En revanche, les sièges peuvent être rehaussés dans le SUV en raison de sa hauteur plus élevée, ce qui permet aux passagers à l’arrière de gagner plus de confort. En plus du volant, les cinq sièges sont également chauffants et électriquement ajustables. À l’arrière, le coffre déploie un volume de 854 litres contre 425 litres pour la Model 3. Cette polyvalence permet au SUV de s’adapter réellement aux besoins des familles notamment celles qui ont des enfants en bas âge.

Véritable ordinateur sur roues, la Tesla Model Y bénéficie des mêmes technologies avancées que ses autres sœurs. Elle est munie d’un écran central de 15 pouces à travers lequel il est possible de gérer toutes les fonctionnalités du véhicule. Le système a l’avantage d’être réactif et facile à utiliser.

La Tesla Model Y : des performances dignes d’une voiture de sport

La Tesla Model Y est commercialisée en deux versions à savoir « Grande Autonomie » et « Performance ». La première configuration atteint le 0 à 100 km/h en 5,1 secondes sur une vitesse de pointe de 217 km/h. Elle ne surpasse pas la Model X Grande Autonomie qui revendique le 0 à 100 km/h en seulement 4 secondes. Toutefois, ses performances restent déjà très louables pour un SUV familial. Son autonomie pour sa part est de 533 km. La seconde version réalise le 0 à 100 km/h en seulement 3,7 secondes pour 241 km/h de vitesse maximum. Elle livre un rayon d’action de 514 km en cycle mixte WLTP. La Model Y offre une agilité digne d’une vraie sportive. Son efficacité dynamique et ses accélérations en ligne droite ont de quoi susciter l’adrénaline.

Quel est le prix d’une Tesla Model Y ?

Le prix de la Tesla Model Y débute à partir de 59 990 euros dans sa version « Grande Autonomie » tandis que le modèle « Performance » se négocie à partir de 66 990 euros. Bien que les prix semblent relativement élevés, le véhicule a l’avantage d’offrir un équipement de série particulièrement bien fourni sans compter ses performances sous le capot et sous le plancher.

En comparaison, une Volkswagen ID.4 GTX est à 52 450 euros TTC alors qu’elle est moins spacieuse et moins puissante. Avec sa grosse batterie et des équipements haut de gamme, la Hyundai Ioniq 5 est tarifée à 56 000 euros voire 61 550 euros en finition Executive.

Les personnes intéressées par la Model Y devront se demander si elles ont effectivement besoin d’un SUV. En effet, la Model 3 est aussi spacieuse que le SUV et offre une autonomie supérieure et pourtant, il est commercialisé à 55 990 euros avec la même motorisation.

Comment parvenir à réduire le coût d’une Tesla Model Y ?

Les potentiels acquéreurs du Model Y doivent savoir qu’il est relativement difficile, voire impossible, de négocier le prix d’une Tesla. En effet, la marque ne fonctionne pas sur le même système de concession que les autres constructeurs. Elon Musk, le dirigeant, a également bien spécifié qu’aucun rabais ne peut être accordé sur ses véhicules. Sa politique tarifaire est due à l’absence d’économie d’échelle dans la production. Tesla ne dispose pas d’expérience dans la construction automobile et doit tout produire elle-même dans un pays où les salaires sont élevés. De plus, ses véhicules sont dédiés aux ménages à haut revenu.

Toutefois, il est possible d’user de quelques astuces pour espérer faire légèrement baisser la note. L’une d’entre elles consiste à envisager les « occasions 0 km » qui ont la particularité d’avoir déjà été immatriculées sans avoir encore roulé. Avec ces modèles de seconde main, la garantie constructeur a déjà diminué de quelques mois. Toutefois, il est possible de profiter d’une belle réduction tarifaire qui peut atteindre – 15% selon les cas.

Les acheteurs ont aussi la possibilité de baisser la facture en essayant d’obtenir les subventions gouvernementales accordées sur l’achat de véhicules 100% électriques. Avec le bonus écologique, les modèles dont les prix sont inférieurs à 45 000 euros TTC donnent droit à un bonus de 6000 euros tandis que ceux qui coûtent moins de 60 000 euros bénéficient d’une prime de 2000 euros. À ce bonus écologique s’ajoute aussi la prime à la conversion accordée lors de la mise au rebut d’un véhicule diesel ou essence. Le montant oscille entre 2500 et 5000 euros en fonction du revenu fiscal de référence. Une fois cumulées, les aides peuvent alors atteindre un montant de 4500 à 11 000 euros.

Des économies sont également possibles lors de l’installation d’une solution de recharge pour la Tesla. Les particuliers ont notamment droit au crédit d’impôt ainsi qu’au programme ADVENIR disponible uniquement pour les personnes sises en résidentiel collectif.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire