Voiture Electrique

Quelle voiture électrique pour un budget de 25 à 30 000 euros ?

Les voitures électriques commencent progressivement à avoir la cote auprès des automobilistes du monde entier. Le seul détail qui pourrait entraver leur essor concerne le prix d’achat. Effectivement, ces véhicules zéro émission sont nettement plus onéreux que leurs homologues thermiques notamment à cause de leur batterie qui coûte très cher à fabriquer. Par chance, il existe quelques modèles qui se distinguent par leur tarif dégressif se négociant entre 25 000 et 30 000 euros.

Renault Zoé

La Renault Zoé fait partie des véhicules électriques les plus vendus en France et en Europe, derrière la Tesla Model 3 qui remporte la première marche du podium. La citadine française n’a cessé de connaître des évolutions ces dernières années afin d’être en phase avec les tendances. Désormais, elle propose jusqu’à 395 km d’autonomie et s’équipe d’un électromoteur plus puissant R135 délivrant 100 kW/135 ch pour 245 Nm de couple et une vitesse de pointe de 140 km/h. En face, la génération précédente baptisée R110 n’offrait qu’une puissance de 80 kW/108 ch et 225 Nm pour 135 km/h de vitesse maximale. La Zoé est aussi l’un des rares VE à disposer d’un chargeur embarqué tolérant jusqu’à 22 kW en courant alternatif qui permet de récupérer 120 km d’autonomie en une heure. Par-dessous tout, elle séduit pour ses prix compétitifs. Accessible à partir de 32 000 euros, son tarif tombe à 26 000 euros après déduction du bonus écologique de 6000 euros. Il est possible d’aller sur des coûts encore plus bas si l’acheteur est éligible à la prime à la conversion de 2500 euros.

MG ZS EV

Les particuliers qui souhaitent s’équiper d’un SUV électrique n’ont pas besoin de casser leur tirelire pour concrétiser leur projet. De plus en plus de constructeurs réputés pour leur politique tarifaire dégressive disposent d’offres très sérieuses sur le segment. C’est entre autres le cas de constructeur britannique MG désormais sous le giron du groupe SAIC, le septième plus gros fabricant automobile dans le monde. Avec le ZS EV, le public peut acquérir un SUV zéro émission pour un prix débutant à 24 990 euros. De nombreux médias automobiles comme Caradisiac considèrent ce modèle comme un de ceux qui livrent le meilleur rapport qualité/prix du marché. Le MG ZS EV a bénéficié d’un restylage en 2021 afin d’être plus compétitif face à la concurrence. Il se dote de deux moteurs dont l’un de 130 kW/177 ch et l’autre de 115 kW/156 ch, tous les deux pour 280 Nm. Une autre nouveauté repose sur l’introduction d’une nouvelle batterie de 70 kWh contre 44,5 kWh pour la version précédente. L’autonomie annoncée est de 440 km. Un autre pack plus petit de 50 kWh avec 320 km d’autonomie est aussi au programme.

Nissan Leaf

Ayant connu une très belle carrière depuis son lancement en 2010, la Nissan Leaf a surtout trouvé son public ailleurs dans le monde qu’en France où elle ne s’est écoulée qu’à 12 000 unités en 6 ans. Afin de continuer à susciter l’intérêt des électromobilistes, la seconde génération de la pionnière des compactes 100% électriques qui s’est vendue à plus de 470 000 exemplaires s’offre un restylage en 2022. Les évolutions sont surtout d’origine esthétique au niveau de la calandre et du logo. Si la Leaf a connu autant de succès, c’est surtout grâce à ses prix réduits. Elle est accessible à partir de 26 990 euros selon les prix communiqués par le constructeur sur son site officiel. Ce tarif dépend évidemment de la version choisie. La Leaf propose une puissance de 150 ch à 215 ch/110 kW à 150 kW pour 320 à 340 Nm contre 109 ch/80 kW et 280 Nm pour la précédente génération. Avec sa batterie de 62 kWh, elle déploie un rayon d’action atteignant 385 km maximum en cycle mixte.

Smart EQ Fortwo

Voiture urbaine par excellence, la Smart EQ Fortwo est l’idéal pour profiter de la ville sans bruit ni émission. Dans ses soubassements, elle est munie d’un moteur synchrone de 60 kW/41 ch pour 160 Nm de couple atteignant une vitesse maximale de 130 km/h. Elle bénéficie d’une batterie garantie 8 ans ayant une capacité 17,6 kWh qui assure un rayon d’action de 134 km selon le protocole WLTP. Offrant une autonomie inférieure à de nombreux modèles sur le marché, la micro-citadine se dote de plusieurs technologies qui lui permettent de parcourir de plus longues distances comme le mode Eco, la pré-climatisation planifiée ou la récupération d’énergie assistée par freinage. Elle se démarque par son chargeur de bord de 22 kW AC proposé en option et rechargeant de 10 à 80% en seulement 40 minutes. La Smart EQ Fortwo plait aussi pour ses tarifs doux. En finition Passion, la version classique est vendue à 27 350 euros contre 30 651 euros pour la Smart EQ Cabrio. En finition Prime, comptez 32 351 euros pour la version cabrio et 29 252 euros pour la configuration normale.

Opel Corsa-e

L’Opel Corsa-e est l’une des voitures électriques les plus économiques sur le marché actuel. En effet, dans sa version Édition, elle est disponible dès 20 000 euros après déduction du bonus écologique, de la prime à la conversion et de la valeur de reprise. La finition GS Line se négocie à 21 600 euros au même titre que la version Élégance. L’Opel Corsa-e Elegance Business est accessible pour 21 700 euros. La gamme supérieure c’est-à-dire la finition Ultimate pour sa part est proposée à 24 500 euros par le constructeur. Les prix bas de la citadine allemande n’ont pas d’effet néfaste sur ses performances. Elle s’équipe du même bloc moteur que la Peugeot e-208 délivrant une puissance de 100 kW/136 ch et 260 Nm de couple. Sous son plancher vient se loger une batterie de 50 kWh de capacité énergétique qui annonce une autonomie de 362 km sans recharge. Le véhicule est même compatible avec les chargeurs rapides de 100 kW qui lui permettent de récupérer 0 à 80% de charge en seulement 30 minutes. La Corsa-e a aussi droit à un chargeur embarqué tolérant 7,4 kW en courant alternatif qui assure une recharge complète en 6h30. Avec le chargeur de 11 kW disponible en option, ce délai baisse à 4h30.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire