Voiture Electrique

Top 10 des petites citadines électriques les moins chères

L’astuce pour s’offrir une voiture électrique sans forcément se ruiner consiste à se tourner vers le segment des citadines. Elles sont accessibles à une grande majorité d’électromobilistes grâce à l’existence d’une diversité de modèles dont certains se négocient sous la barre des 20 000 euros comme la Dacia Spring. Les citadines ont également l’avantage d’être plus compactes et adaptées à une utilisation urbaine.

1 – Dacia Spring

La Dacia Spring révolutionne le marché des voitures électriques avec ses prix ultra-compétitifs. Les automobilistes à petit budget peuvent désormais caresser le rêve de conduire une électrique sans casser leur tirelire grâce à cette citadine aux allures de SUV avec son look sportif et sa garde au sol surélevée. La Spring se dote d’une batterie de 26,8 kWh qui lui permet de rouler jusqu’à 230 km en cycle mixte WLTP et 305 km en ville en une seule charge. Cette autonomie est suffisante pour assurer une semaine de trajets. Comme elle s’équipe d’un chargeur Combo DC de 30 kW, elle est en mesure de récupérer 80% de son énergie en moins d’une heure. Côté prix, la Dacia Spring se négocie à partir de 17 690 euros, hors bonus écologique. Après déduction de cette prime de 4776 euros, le coût tombe à 12 914 euros.

2 – Renault Twingo E-tech

La Renault Twingo E-tech trône en tête des citadines branchées par son coût dégressif. En effet, la version d’entrée de gamme se négocie à partir de 21 950 euros HT. Les conducteurs éligibles au bonus écologique de 5927 euros pourront profiter de prix encore plus bas atteignant 16 023 euros. À ce tarif, ils disposent d’un véhicule à la personnalité iconique proposant des technologies qui simplifient la vie, des rangements astucieux, une palette de personnalisation intérieure et surtout un rayon de braquage record de 4,3 m. Dans ses soubassements, elle a droit à une batterie de 22 kWh annonçant 190 km d’autonomie sur cycle complet et 270 km sur cycle urbain.

3 – Volkswagen e-up !

Volkswagen fait partie des premiers constructeurs à avoir lancé les premières citadines les plus abordables du marché. Avec l’e-up ! qu’il dupliquera auprès de ses autres marques avec la Seat Mii Electric et la Skoda Citigo, il donne l’opportunité aux automobilistes d’acquérir une auto à watts à prix doux. L’e-up ! est disponible pour 24 690 euros et propose plusieurs équipements de série comme la sellerie en tissu Fushion, le Lane Assist, deux câbles pour les bornes et les prises de recharge, un volant cuir multifonctions et la radio Composition Phone avec port USB. La petite citadine allemande surpasse ses concurrents avec son autonomie élevée de 260 km WLTP.

4 – Fiat 500 électrique

La Fiat 500 électrique plaît non seulement pour son iconique style néo-rétro, mais aussi pour ses tarifs résolument accessibles. La célèbre citadine italienne est disponible sur une fourchette de prix située entre 24 500 euros et 38 900 euros. Elle propose une gamme particulièrement vaste comptant jusqu’à 13 versions. Deux électromoteurs sont mis à disposition des conducteurs à savoir un premier bloc de 70 kW/95 ch avec une batterie d’une capacité de 23,8 kWh revendiquant un rayon d’action de 190 km WLTP. Le second moteur de 87 kW/118 ch est associé à un pack de 42 kWh pour 320 km d’autonomie. La configuration munie de la petite batterie est disponible en trois finitions à savoir Action, Action Plus et Red. Les finitions La Prima, Icône et Icône plus sont valables pour la Fiat 500 à gros accumulateur. Les automobilistes ont la liberté de choisir entre la carrosserie 3+1, le cabriolet ou la berline.

5 – Opel Corsa e

Opel casse les prix et participe au développement des voitures électriques en proposant sa Corsa-e à partir de 20 000 euros après déduction des 6000 euros du bonus écologique, des 3500 euros de la valeur de reprise et des 2500 euros de la prime à la conversion. Ce prix est valable pour la finition Edition tandis que les versions GS Line et Élégance se négocient à 21 600 euros. L’Élégance Business est à 21 750 euros et l’Ultimate, à 24 500 euros. Pour ces tarifs, les utilisateurs ont droit à une citadine performante annonçant 362 km d’autonomie sans recharge.

6 – Renault Zoé

Sans le bonus écologique de 6000 euros, la Renault Zoé est disponible auprès des concessionnaires à partir de 32 100 euros, ce qui lui permet d’être un des VE les plus abordables du marché. Au cours de son existence, la célèbre citadine tricolore a subi de nombreuses améliorations pour offrir aujourd’hui de meilleures aptitudes. Elle arbore désormais une batterie de 52 kWh qui assure un rayon d’action de 395 km WLTP. La particularité de la Zoé est qu’elle est l’une des rares voitures à tolérer une recharge AC de 22 kW lui permettant de gagner 120 km d’autonomie en une heure.

7 – Peugeot e-208

Principale concurrente de la Renault Zoé, la Peugeot e-208 n’a pas à rougir face à sa rivale par ses prestations de haut de niveau. Annonçant une autonomie de 340 km grâce à l’introduction d’un accumulateur de 50 kWh, il s’équipe du même moteur que la DS3 Crossbac E-Tense délivrant une puissance de 100 kW/136 ch et 260 Nm de couple. Il est vendu à un prix de 31 700 euros, lui permettant d’offrir un excellent rapport qualité/prix.

8 – Nissan Leaf

La seconde génération de la Nissan Leaf a fait son apparition en 2018. En 2022, un léger restylage d’ordre purement esthétique a été effectué. Longtemps leader sur le segment des citadines électriques en s’écoulant à plus de 470 000 exemplaires depuis 2010, la Leaf continue son ascension et compte conquérir davantage le marché en proposant de meilleures performances. Elle troque son ancien moteur de 80 kW/109 ch et 280 Nm par des électromoteurs de 150 à 215 ch et 320 à 340 Nm. La Japonaise est accessible pour un prix de 26 900 euros après déduction du bonus écologique de 6000 euros.

9 – Hyundai Ioniq Electric

La Hyundai Ioniq Electric joue aussi sur ses tarifs abordables pour séduire un plus large public. Sur le site officiel du constructeur, elle est disponible à partir de 31 100 euros. Se considérant comme le « futur de l’électrique », l’Ioniq plaît pour sa silhouette aérodynamique, ses multiples systèmes avancés d’aides à la conduite et pour son autonomie confortable de 311 km WLTP portée par une batterie haute tension de 38,3 kWh.

10 – Smart EQ Fortwo

La micro-citadine s’inscrit aussi comme l’une des plus abordables du marché. En finition Passion, elle coûte 26 500 euros tandis qu’en finition Prime, son prix grimpe à 28 500 euros. La Smart EQ Fortwo plaît surtout pour son petit gabarit qui lui confère une extrême agilité en ville. Toutefois, elle se cantonne strictement à un usage urbain étant donné son autonomie limitée à 119 et 135 km en fonction des versions.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire